27 avril 2020

Les bienfaits de l’hypnose sur la grossesse

Avant tout, il est important de noter que l’hypnothérapie est une approche complémentaire, qui ne remplace en aucun cas le suivi par un professionnel de santé. Néanmoins, l’hypnothérapie ne présente pas de danger pour les femmes enceintes: il s’agit d’une méthode douce et naturelle, qui n’affecte pas le bon développement du bébé. L’hypnothérapie aide les futures mamans à gérer l’anxiété et les pensées limitantes qui peuvent venir accompagner la grossesse. Elle développe également les capacités à soulager les douleurs de l’accouchement.

J’ai eu la chance cette semaine de faire un « live Instagram » pour la communauté http://www.neuviemeciel.fr qui est une communauté très bienveillante de femmes enceintes et de jeunes mamans. Nous avons parlé hypnose, auto-hypnose et cohérence cardiaque. En cette période de confinement, certaines peuvent se sentir fragilisées et anxieuses quant à leur confinement et leur futur accouchement.

 

Femmes enceintes : une anxiété décuplée en période de confinement.

Entre les bouleversements hormonaux qui influencent le moral et les interrogations que suscite l’arrivée prochaine d’un enfant, une grossesse peut s’accompagner de stress, de questionnements. Ces derniers peuvent être maîtrisés grâce aux séances d’auto-hypnose, qui aident à se plonger dans un état de relaxation en allant chercher dans l’inconscient les ressources nécessaires pour y arriver. Cela permet d’ancrer un sentiment de bien-être et d’altérer l’appréhension de la femme face à sa capacité à porter la vie et face à l’accouchement : elle remplace ses pensées négatives par des perceptions plus optimistes et lui offre de meilleures techniques pour gérer son stress. Le but est de vivre une grossesse sereine, en lien avec le bébé pour aboutir à un accouchement maîtrisé et non subi.

Il est bénéfique de se familiariser à l’auto-hypnose pendant la grossesse afin d’induire des pensées nécessaires à son bien-être de manière autonome afin d’être en capacité d’aller chercher des ressources intérieures comme la confiance en soi, le lâcher prise, la visualisation positive. Chaque femme est très différente, a chacune ses propres ressources pour gommer des facteurs tels que la peur, la tension, l’anxiété, le manque de confiance en elle. L’auto-hypnose permet aux femmes d’entrer seules dans un état modifié de conscience et d’y puiser des sensations agréables en se projetant dans un endroit apaisant, un lieu de bien-être où elle pourront se rendre à chaque hypnose.

 

Comment se passe une séance d’auto-hypnose?

En règle générale, les séances d’auto-hypnose sont courtes, une quinzaine de minutes suffisent. Elles peuvent débuter dès le 4e ou le 5e mois de grossesse, sous la direction d’un.e hypnothérapeute ou d’une sage-femme formée à l’hypnose. Le nombre de séances nécessaires pour bien maîtriser la technique est variable. Il peut suffire de 4 à 5 séances.

Le but des séances préparatoires est de vous apprendre à vous plonger vous-même dans un état de conscience modifiée.Il n’y a pas de risques de s’endormir : il s’agit plutôt de parvenir à dissocier son corps et son esprit pour parvenir à mieux gérer la douleur des contractions, à se relaxer pendant la grossesse et à rester sereine durant l’accouchement.

Il faut poser 3 cadres en amont de la séance:

Plus vous serez régulier.e dans les exercices en auto-hypnose, plus vous aurez accès rapidement et efficacement aux objectifs que vous souhaitez atteindre.

Il est à noter en ces temps d’hibernation forcée, que l’hypnose et l’apprentissage de l’auto-hypnose peuvent se faire a distance, par téléphone ou téléconsultations.

 

 

Commentaires

2 réflexions au sujet de « Les bienfaits de l’hypnose sur la grossesse »

  1. Marjorie dit :

    J’ai participé à votre live Instagram avec neuvième ciel et je suis complètement partie en pleine relaxation… c’est rare chez moi de partir aussi vite en détente car je me fais souvent rattrapé par mes pensées…
    J’aurai voulu savoir si vous aviez enregistrer cette séance afin qu’on puisse se la repasser de temps en temps pour se relaxer ? Lâcher prise pour un accouchement naturel sans péri ?
    Encore merci pour cette découverte.

    1. Anne Boutelant dit :

      Bonjour Marjorie,
      Les « live » restent sur Instagram 24 heures et ne peuvent malheureusement pas être enregistrés.
      Vous pouvez, si vous le souhaitez, me contacter via Doctolib/anne boutelant afin que nous fassions une séance à distance rien que pour vous, séance que vous pourrez enregistrer pour l’écouter en préparation à votre futur accouchement.
      A bientôt, prenez soin de vous. Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mes derniers articles

Quand le confinement sauve les couples

Vous avez remarqué, on nous annonce des divorces à la pelle une fois que nous serons de nouveau libres. Personne…

Gardons le moral !

  Au quinzième jours de confinement, le temps s’étire et semble bien long pour beaucoup d’entre nous. Une chose est…

La Slow-Life

Entre grève et mauvais temps, tout au long de cet hiver assez pénible, je me suis souvent demandé quand viendrait…