17 mai 2019

Prendre le temps d’être seul.e

Un week-end seul.e à la maison entre un bouquin et une série, une soirée tranquille devant un plat de pâtes, une après-midi de ballade avec personne a qui parler…allez, avouez, vous en rêvez sans pour autant vous l’autoriser.

Pourtant, vous savez bien que vous avez besoin de « temps morts » (mort pour qui en fait ?), vous sentez que vous avez besoin de respirations pour vous extraire de votre routine, de vos obligations, de vos engagements et vos interactions avec les autres.

Alors, pourquoi c’est si compliqué de bloquer dans son agenda du temps pour soi, de la même façon que l’on bloque des créneaux pour gérer tout ce que l’on a à faire ?

 

Pour y réfléchir depuis un moment, je me suis aperçue que le besoin d’être seule est trop souvent mêlé à un sentiment de culpabilité. Il me semble qu’il y a toujours mieux à faire que de me recentrer sur moi, toujours une urgence tellement urgente que je ne vaux pas de passer devant. Quand en plus cela m’oblige à demander une faveur aux autres comme par exemple s’occuper des enfants pendant que je gambade seule dans les champs, je préfère de loin remettre aux calanques grecques toute velléités de moments de solitude.

En tant qu’êtres humains sociables par nature, nous consacrons excessivement de temps au partage de nos expériences et de nos émotions avec les personnes qui nous entourent.

Mais à l’intérieur de ce précieux entourage, nous avons tendance à oublier le principal : nous-même. De temps en temps, il est important de se rappeler que nous avons besoin de passer du temps seul.e pour recharger les batteries et pour mieux nous connaître.

Voici donc quelques raisons pour lesquelles il me semble bon d’être seul.e, un peu, beaucoup mais surtout passionnément.

La solitude nous purifie l’esprit

Tout au long de notre journée, l’excès d’informations provenant de nos proches, du travail, de nos collègues, des médias ou simplement de nous-même peut avoir un impact malsain sur notre corps.

Il est donc recommandé de profiter de moments de solitude, afin de mettre de côté cet excès de préoccupations et de nous reconnecter avec nous-même pour nous détendre quelques instants.

 

La créativité naît de la paix et de la tranquillité

Gregory Feist, professeur de psychologie à l’université de San José sur la côte ouest des USA a mené des recherches portant sur le lien entre le temps passé seul et la créativité. Selon lui, en laissant libre cours à son mental, on crée l’espace nécessaire à la métacognitation qui consiste à exercer une réflexion critique sur ses propres pensées. Ceci peut déboucher sur des idées pertinentes sur soi ou sur le monde qui nous entoure. C’est dans la solitude que l’esprit peut procéder à ces réorganisations en laissant mûrir les pensées, les idées et les expériences. Sans vous impliquer outre mesure, prendre le temps d’être seul.e prépare le mental où viendra la solution à un problème donné ou à l’émergence d’une idée novatrice.

 

Notre confiance se renforce grâce à la solitude

Il n’y a rien de plus fiable et digne de confiance que le fait d’écouter sa voix intérieure et d’analyser les pour et les contre en se basant sur sa propre expérience de la vie.

En nous arrêtant un instant, nous pouvons nous écouter et détecter nos besoins et nos envies les plus profondes.

 

Améliorons nos prises de décisions

Quand nous sommes seul.e, nous nous donnons la permission de nous couper du monde extérieur, des préoccupations et des émotions de notre entourage pendant quelques instants.

Cela facilite notre état de sérénité et de tranquillité et nous aide à prendre les décisions qui nous sont adaptées.

 

Laisser le stress et l’anxiété derrière nous

Quand nous sommes seuls, nous nous autorisons à organiser nos pensées et à régénérer les forces que nous avons besoin de reprendre après une grosse journée remplie de gaspillage énergétique et émotionnel.

 

Augmenter notre efficacité dans ce que nous faisons

Vous avez surement souvent ressenti le besoin d’être seul.e au moment de donner des réponses à une incertitude.

De cette façon, vous éclaircissez vos pensées, vous élaborez un plan d’action et vous déterminez probablement la prochaine étape vers vos rêves. Les ingrédients parfaits pour mener à bien vos objectifs avec succès.

 

Renforcer nos relations

Vous ne serez peut-être pas d’accord avec ce point, mais nos proches n’ont pas besoin de notre attention H/24, à tous moments de la semaine. Il faut apprendre à hiérarchiser les urgences et bien comprendre que plus vous serez aligné sur vous, en adéquation avec qui vous êtes, plus vous serez disponibles efficacement pour les autres. La qualité en la matière est plus utile que la quantité.

C’est une bonne nouvelle, cela vous laisse du champs pour passer le temps nécessaire avec vous-même.

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mes derniers articles

Comment Se Réinventer À 50 Ans

Merci à Arielle Granat Directrice de la publication du site de développement personnel @lesboomeuses pour ce portrait haut en couleurs.

Que d’émotions !

Les émotions sont au centre des consultations que je donne. Ou plus exactement, c’est  la capacité plus ou moins fluide…

Introverti.e, et alors?

L’introversion est un tempérament psychologique, un trait de caractère en quelque sorte, lié à une «profondeur de traitement ». Les personnes…