14 février 2018

Notre modèle du monde.

Il y a une différence entre le monde et notre modèle du monde.
Notre modèle du monde est notre représentation de la réalité, notre vision du monde, notre cadre de référence.

Chacun d’entre nous avons 3 séries de filtres qui conditionnent le modèle du monde qui nous est propre :
Les filtres neurologiques
L’univers tel qu’il nous apparaît par l’intermédiaire de nos sens résulte des structures propres à notre cerveau et à notre système nerveux. Cette organisation est déterminée génétiquement et est particulière à chaque espèce. La réalité telle qu’elle nous apparaît est donc déjà une création humaine. Notre monde n’est pas celui de la mouche, du poisson ou du chat.
Les filtres culturels
Par ses mythes, ses valeurs, ses croyances et son langage, le large groupe humain auquel nous appartenons nous offre une vision particulière du monde, la sienne. Notre vision du monde n’est pas celle des Papous ou des Esquimaux du Groenland.
Les filtres personnels
Le milieu dans lequel nous vivons, l’éducation que nous avons reçue, l’influence exercée par nos parents et les grandes personnes importantes qui ont jalonnées notre enfance, les multiples expériences vécues enfant puis adulte ont influencé notre façon de concevoir les choses de manière particulière. Consciemment ou non, chacun se fait une certaine idée de sa valeur et de celle des autres, ainsi qu’une idée sur ce qu’est la vie et sur ce qu’il peut en attendre.
Chaque histoire de vie est unique.

Notre vision du monde n’est pas le monde
Cette vision varie d’un individu à l’autre
Aucun modèle du monde n’est plus vrai que l’autre mais certains « marchent » mieux

C’est dans une large mesure l’idée que nous nous faisons du monde qui détermine notre perception et notre expérience de celui-ci, ainsi que les choix qui nous sembleront à notre portée et que nous mettrons en œuvre.
Chaque vision du monde est unique, il n’y a pas de modèle du monde plus « vrai », mais certains sont plus aidants que d’autres. Les limites sur lesquels nous butons ne sont généralement pas dans LE monde mais bien dans la représentation que nous nous en faisons.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mes derniers articles

accompagner les femmes guéries du cancer, un long cheminement

Découvrez mon article en cliquant ici

Opération sous hypnose

Pour la première fois, un homme de 88 ans vient d’être opéré du coeur en se passant de morphine et…

Tenez-vous prête !

Où que vous soyez, tenez-vous prête le lundi à 10h06 !   Un sondage mené auprès de 1000 d’entre nous…