31 mars 2020

Gardons le moral !

 

Au quinzième jours de confinement, le temps s’étire et semble bien long pour beaucoup d’entre nous.

Une chose est certaine, cette parenthèse finira bien par prendre fin.

En attendant, il faut nous évertuer à prendre soin de nous du mieux que l’on peut.

Je vous propose quelques-uns de mes petits trucs pour me faire du bien.

 

  1. Se traiter avec une bonne dose de compassion

Cette période est tout à fait propice à l’introspection. Comment traiterions-nous notre meilleure amie ? Appliquons nous les conseils que nous donnons aux êtres chers. C’est de cette manière que nous devons nous traiter. Évertuons-nous à ne pas vous critiquer inutilement. Nous faisons de votre mieux. Soyons indulgent.e avec nous-même.

  1. Garder le lien avec ceux que nous aimons 

Même de loin, nous avons besoin de garder le lien avec ceux que nous aimons. Nous avons la chance d’avoir accès à une technologie qui facilite le contact immédiat. N’ayons pas peur de dévoiler notre besoin de réconfort. Nous pouvons également prendre le temps de renouer avec les lettres, prendre le temps d’écrire en pesant chaque mot, chaque phrase.

 

  1. Créer notre « Playlist de motivation »

Nous avons tous des chansons qui nous boostent. Prenons le temps de les compiler afin d’y avoir accès chaque fois que nécessaire.

Chouette de pouvoir danser sur les plus inspirantes.

 

  1. Pratiquer la câlinothérapie

Rien de tel pour relâcher les hormones du bonheur dans notre corps. Si nous avons la chance d’être confiné.e a plusieurs, serrons nous dans les bras. Les câlins nous connectent instantanément à nos émotions. Pour ceux d’entre nous qui vivent le confinement seul.e, se prendre dans les bras et se bercer, tout doucement en visualisant des images agréables, un lieu dans lequel on se sent particulièrement bien.

A faire sans modération.

 

  1. Bouger, danser, faire de l’exercice

Notre corps, pour rester en forme, doit bouger, se dépenser. Pratiquer des activités permet non seulement d’aérer notre cerveau, de pomper le sang à travers notre corps, mais cela nous aide également à distancer nos problèmes.

 

  1. Manger des aliments riches en oméga-3

Ces aliments sont connus pour améliorer l’humeur. Vous trouverez des oméga-3 dans les poissons comme le saumon, les sardines, dans l’huile d’olive, dans les graines de lin et dans les noix par exemple.

 

  1. Écrire tout ce que l’on aime dans notre vie

Cela nous permet de poser objectivement et sincèrement ce que nous voulons garder dans nos vie après le confinement. Même si prendre un stylo et écrire quand le moral n’est pas au top n’est pas chose facile, je vous encourage à vous y mettre. Écrire permet de mettre en adéquation notre cœur et notre cerveau et de préciser ce que nous voulons vraiment changer.

 

  1. Dire « Je t’aime »

Dire en pleine conscience à l’autre, aux autres « je t’aime » est un libérateur d’hormones du bonheur. Exprimons notre amour et notre affection le plus souvent possible. Nous ne récolterons que de bonnes sensations dans notre corps. Le dire, l’écrire, le chanter, le dessiner, là aussi soyons imaginatifs.

 

  1. Lire pour sévader

Replongeons nous dans un livre que nous avons aimé ou découvrons ce livre que notre vie trépidante ne nous laissait pas le temps d’ouvrir.

 

  1. Exprimer ses émotions en étant créatifs

Soyons créatifs, cette période est unique dans ce qu’elle nous donne comme opportunités à nous mettre à ce que nous rêvions de faire. La peinture, la couture, le bricolage, le tricot…sont autant de terrain de jeu qui nous permettrons de nous calmer en exprimant nos émotions. Peu importe si nous sommes performant.es ou pas, personne ne jugera, seul notre plaisir est l’indicateur de la qualité de notre activité.

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mes derniers articles

Les bienfaits de l’hypnose sur la grossesse

Avant tout, il est important de noter que l’hypnothérapie est une approche complémentaire, qui ne remplace en aucun cas le…

Quand le confinement sauve les couples

Vous avez remarqué, on nous annonce des divorces à la pelle une fois que nous serons de nouveau libres. Personne…

La Slow-Life

Entre grève et mauvais temps, tout au long de cet hiver assez pénible, je me suis souvent demandé quand viendrait…